Live & Music

Noga réinvente les contours du concert, et avive notre disposition à le recevoir. Quelques minutes suffisent à tout changer : faire fondre le mur qui nous sépare du moment présent, et ouvrir les portes de la suite à saisir. Quelques minutes d’une parenthèse au fil de laquelle, hors plateau, sa voix nous invite à un voyage intérieur balisé d’extraits choisis à l’envi, comme, par exemple, ceux du poème bouddhiste de Thích Nhất Hạnh, Nous avons tous été des arbres. Libre au public bien sûr de se laisser porter par ce temps de méditation qui précède, quand les conditions le permettent, son entrée en scène.

Extraits du poème de Thich Nhat Hanh « Nous avons tous été des arbres »
Extraits musique « Prayer » de Jamie Sieber

Alors viendront les mots mis en musique. Les siens, ceux écrits pour elle par un joli panel d’auteurs contemporains, et ceux des psaumes millénaires qu’elle vient partager dans une vibration commune avec son auditoire. A chaque langue sa facette : l’hébreu pour l’affect, l’anglais pour l’émotionnel, le français dans chacun de ses reliefs, se tressent ici d’un chant à l’autre afin de « lâcher, soulager, consoler, oublier, jouer ou s’amuser ». A capella d’abord, puis entourée de ses deux fidèles instrumentistes : Patrick Bebey, le « vieux sage », comme elle l’appelle tendrement, complice de dix ans à la flûte pygmée, senza, piano, et au chant, et Olivier Koundono, violoncelliste et arrangeur virtuose de ses nouveaux titres. Nourrie de sa proximité avec les traditions orales et de son parcours au théâtre et au cabaret, Noga, conteuse-griotte, aime raconter ses histoires sur les rythmes métissés des musiques ancrées à la terre et aux éléments. Changer les souvenirs en lumières pour s’ouvrir au monde, plutôt que d’accentuer ce qui va mal en cédant à la nostalgie ou au désarroi. Cultiver, toujours, le goût du jour suivant : « S’il y a plus d’espoir, il y a plus d’humanité ».

©Quentin Bertoux

Le spectacle se métamorphose ainsi en véritable rituel de transformation, comme un encouragement à être en adéquation avec qui l’on est. Parce que la musique est un engagement, Noga a choisi de partager sa flamme, sous les projecteurs comme dans l’ombre. Au sein de son association Catalyse, à Genève, cette improvisatrice musicale soutient depuis 15 ans la « créativité heureuse », en animant notamment des ateliers autour de la voix.  Puisque « tout ce sur quoi l’on porte son attention va grandir », Noga a choisi de le faire sur ce qui nous relie. Sur les planches, elle déroule ses chansons comme l’on craquerait l’une après l’autre un bouquet d’allumettes. Et parvient, en résonance avec les fragments de vie de chacun, à apaiser les doutes et les peines, à mesure que s’y fortifie le muscle de la joie.

 

  1. Des envies d'encens Noga - Patrick Bebey - Olivier Koundouno || Musique : Noga / Paroles : Marie Nimier - Thierry Illouz 4:07
  2. Je leur dirai Noga - Patrick Bebey - Olivier Koundouno || Musique : Noga / Paroles : Alexis HK 3:06
  3. Dépêche-toi Noga - Patrick Bebey - Olivier Koundouno || Musique : Noga / Paroles : Noga - Bettina Vernet 2:57

(…) Sur des musiques ponctuées de world (…) partage de vibrations positives. Une soirée d’autant plus apaisante qu’en amont Noga ouvre son spectacle en nous proposant quelques minutes de méditation.
– Marie-Catherine Mardi /Télérama Sortir

(…) La femme et l’artiste se confondent dans une même soif de liberté et de partage (…) Comme si, l’espace d’un concert, le temps suspendait son vol !
– Annie Grandjanin /Annieallmusic

(…) Noga a trouvé l’enveloppe idéale à ses textes profonds et porteurs de lumière : juste deux excellents musiciens qui l’habillent de notes tantôt douces, tantôt world (…) Apaisée, lumineuse, la voix chaude, elle entraîne les spectateurs dans son univers hors du temps… Et tous ressortent le sourire aux lèvres, une étincelle nouvelle dans les yeux (…)
– Serge Beyer/Longueurdondes.com

(…) Envoûté par cette femme solaire, rayonnante, à la voix pure, divine (…)
– Michel Martelli/ Le Dauphiné Libéré

(…) Entre yoga et Noga, il n’y a q’un souffle, celui qui infuse l’énergie (…) Une expérience immersive (…) Noga vogue avec ses deux musiciens dans un univers qui lui ressemble (…) chargé de sens et de beauté
– Nathalie Gendreau / Prestaplume

Voir la bio

Acheter NEXT